J’explore les possibilités qu’offre l’aquarelle comme médium de   création artistique depuis 1981. Mon parcours est essentiellement celui d’un autodidacte même si j’ai été accompagné par plusieurs aquarellistes depuis 1993. Mon choix de l’aquarelle comme médium d’expression artistique est lié au potentiel qu’il m’offre en matière de transparence, de luminosité et de légèreté.

Durant les premières années de mon parcours, la poésie et l’aquarelle se sont partagées mon temps d’expression. Par la suite, j’ai fait le constat que le mot ne me suffisait plus pour exprimer les images et les émotions. La poésie par l’écriture a donc fait place à la poésie par l’image et la couleur. L’expression libre ou « spontanée », comme le voulait l’époque des années soixante-dix et quatre-vingt, je la cherchais de multiples façons : la danse, le Tai Chi, la poésie, l’essai, puis l’aquarelle. Au début, l’exploration de l’aquarelle a été guidée par la peinture occidentale. Par la suite, ma quête m’a conduit à explorer les techniques de la tradition asiatique (peinture et calligraphie). En complément à la pratique de ces techniques, j’ai amorcé l’étude du Qi Quong, pratique toujours présente dans mon quotidien. Au début de l’année 2009, j’ai amorcé la rédaction d’un ouvrage que j’ai intitulé Ma rivière aquarelle : parcours d’un regard. L’ouvrage a été mis en ligne le 20 décembre 2014 (voir l’Onglet Parcours d’un regard). Mon but est de partager ma démarche intellectuelle et artistique située au carrefour de la poésie et des arts visuels.

Au plan professionnel, j’ai acquis trente années d’expérience comme conseiller en développement de politiques publiques dans les domaines de la culture, de la main-d’œuvre et de l’emploi. Au cours de ces années, j’ai exercé les fonctions de directeur d’une association professionnelle, de consultant et de conseiller en matière de politiques culturelles.

J’ai été secrétaire et membre fondateur du Regroupement des professionnels de la danse du Québec (aujourd’hui le Regroupement québécois de la danse) puis directeur général de 1984 à 1995. Je suis venu à la danse par l’écriture au début des années 80 en collaborant aux revues Réflex-danse et Danse au Canada. J’ai également étudié la danse moderne et le ballet classique aux écoles Nouvelle Aire, Pointépiénu et École supérieure de danse du Québec. Par la suite, j’ai présidé la Section québécoise de l’Association Danse au Canada et j’ai réalisé l’étude dont le rapport intitulé Vers une ère de la coexistence créatrice : étude sur l’opportunité de créer un regroupement de danseurs et chorégraphes au Québec constitue la fondation du Regroupement. J’ai le statut de membre honoraire depuis 1996.

Je suis conseiller en matière de politiques culturelles au ministère de la Culture et des Communications (MCC) depuis octobre 1998. Lors de sa création, en mai 2004, j’ai été nommé coordonnateur du Secrétariat à la condition socio-économique des artistes. Depuis le 25 juin 2013, j’occupe le poste de Conseiller à la Direction des relations avec les sociétés d’État.

Gaétan Patenaude

26 décembre 2014.